Expatriation en Estonie par Maxence Rigottier

Maxence Rigottier
Score de l'offre0
Score de l'offre0

Maxence Rigottier est devenu un pro de l’expatriation depuis 2013, quand il est parti sans le sou pour vivre à Malte. Il y est d’ailleurs resté jusqu’en 2018, pour aller vivre à Tallin, la capitale de l’Estonie. On peut d’ailleurs noter tout de suite que cette formation, Expatriation en Estonie, était autrefois une formation pour s’expatrier à Malte. Quitte à aider dans un projet d’expatriation, Rigottier préfère toujours parler de ce qu’il connaît.

Si le sujet de l’expatriation vous intéresse, mais que vous ne savez pas trop tout ce que cela implique, suivez le guide pour savoir ce que Maxence Rigottier fait pour vous.

C’est pour qui ?

Si vous avez cliqué sur ce lien, vous savez bien entendu que s’expatrier n’est pas une décision que l’on prend à la légère, cela implique de changer de pays, de culture et de savoir bien parler anglais. Tout ça, ce sont les questions et les problématiques auxquelles seul vous pouvez répondre. Ce n’est pas Expatriation en Estonie qui prendra cette décision pour vous, ou vous fera mieux parler anglais (ou estonien).

Et pour tout le reste, c’est Maxence Rigottier qui s’en occupe, tout cela en trois modules majeurs

La Santé

Le premier sujet extrêmement important sur lequel Maxence Rigottier vous guide dans votre démarche d’expatriation est l’assurance santé. Il explique notamment comment obtenir un contrat d’assurance santé international. Quel que soit le type de contrat d’assurance qui vous intéresse. Et ce, quelle que soit la complexité de votre situation : Maxence Rigottier rend l’obtention de ce contrat d’assurance compréhensible et accessible même à des personnes ayant une famille ou souffrant de maladies chroniques. Ça, c’est pour ce qui est du type de contrat.

Maxence Rigottier offre ensuite son expertise sur le choix de la zone géographique où s’applique le contrat d’assurance international, et comment être sûr d’être couvert où que l’on aille dans le monde.

Ce pilier n’est pas la partie la plus longue de la formation, il s’agit surtout d’un cours magistral, où Maxence Rigottier filme son écran pour nous guider étape par étape à travers tout le protocole.

Résidence, société et fiscalité

De la résidence dans le pays d’expatriation, découlent les avantages pour les sociétés et pour la fiscalité. Aussi, Expatriation en Estonie propose tout un guide pour pouvoir faire ses premières démarches immobilières dans le pays, et comment être sûr d’être enregistré en tant que résident de ce nouveau pays. Il indique notamment tous les documents qui peuvent servir de preuve en cas de contrôle.

Une fois la question de la résidence évacuée, Maxence Rigottier donne ensuite tous les organismes auquel il fait confiance pour gérer ses sociétés. Il explique notamment quels sont les démarches à suivre avec tel ou tel pays où déclarer sa société. Par exemple, déclarer sa société au Delaware ou à Dubaï ce n’est pas la même chose, et si on veut le faire, mieux vaut marcher dans les pas d’un expert plutôt que de juste chercher sur Google.

À mi-chemin entre la société et la fiscalité se trouve évidemment votre compte bancaire. Maxence Rigottier vous expliquera comment transférer votre argent dans votre tout nouveau compte bancaire plus à même de vous servir dans votre nouvelle vie à l’étranger. Avoir ce nouveau compte bancaire nécessite d’avoir une société, puis d’ouvrir le compte. Concrètement, dans la formation, Rigottier donne une liste des différentes banques qu’il recommande pour les expatriés. Et avec chaque recommandation, le modus operandi pour que cela se passe au mieux.

Présentation de l’Estonie

Maxence Rigottier sait que les entrepreneurs et les infopreneurs sont le cœur de son public pour ce qui est du sujet de l’expatriation. Aussi, il n’hésite pas à marteler cet argument choc : en Estonie, c’est 0% d’impôt sur les sociétés. Et pour ce qui est des autres types de taxes, l’Estonie, c’est une TVA à 20% (comme en France donc) et un impôt sur le revenu de 20%.

Donc que vous gagnez 1000€ ou 50000€ par mois, tout le monde est logé à la même enseigne et paye 20% d’impôts. L’Estonie est un pays qui a fait le choix de favoriser l’innovation et l’entreprenariat, et créer sa société en Estonie est extrêmement rapide. Et si l’on suit le guide Maxence Rigottier, cela peut être fait en moins d’une heure.

Autre avantage commercial : l’Estonie fait partie de la Zone Euro, en tant que français ou belge, on reste en zone connue en ce qui concerne l’investissement immobilier par exemple. Immobilier très avantageux en Estonie, puisque comme tout le reste, l’administration est extrêmement rapide. Comptez rarement plus d’une semaine pour faire signer un papier. De plus, l’Estonie n’a pas de taxe d’habitation, et pour les petits studios, la taxe foncière est de 20 € par an.

Quand Maxence Rigottier parle d’expatriation en Estonie, il parle avant tout d’expatriation à Tallin, la capitale du pays. C’est une magnifique ville à la fois ancienne et modernisée, au bord de la mer Baltique. Vous traversez la mer, vous êtes à Helsinki, en Finlande, vous partez vers l’est, et en quelques heures, vous êtes en Russie, à Saint-Pétersbourg.

Au niveau de la santé, l’Estonie n’a rien à envier à la France, puisque les médecins et les hôpitaux sont gratuits pour toute personne gagnant plus de 584 euros brut par mois. Et contrairement à Paris, Tallin est une capitale saine, peu polluée (grâce à une politique de transports en commun efficace) et dont près d’un tier de la surface est en fait constituée de lac ou de parcs.

Il faut aussi casser l’idée reçue que tous les pays de l’est ne sont pas des pays intéressants sur le long terme pour fonder une famille. L’Estonie est un pays avec lequel il faut compter dans les classements scolaires internationaux, bien plus que la France qui descend d’année en année. Avoir des enfants à l’école à Tallin, ce n’est pas les condamner à la pauvreté, bien au contraire.

Maxence Rigottier présente son pays d’accueil en détails. Il ne fait pas juste que citer tous ces avantages, mais aussi comment en tirer parti, comment profiter des parcs, faire sa carte de transport, ou aller, dans quel quartier etc.

Parlons un peu de la langue. Expatriation en Estonie ne donne pas accès à des cours d’Estonien, tout simplement parce que l’immense majorité de la population estonienne parle couramment anglais. Cela est particulièrement vrai du secteur administratif, où il est attendu de tout employé qu’il parle un anglais irréprochable.

Conclusion

Avec Expatriation en Estonie, Maxence Rigottier donne accès à un conseiller commercial santé, un correspondant juridique pour installer sa société, un banquier et enfin un comptable. Il donne toutes les clés pour assurer une expatriation réussie dans ce beau pays qu’est l’Estonie.

Enfin, notons que pour ne pas être perdu une fois sur place, Expatriation en Estonie donne aussi accès à un groupe privé Facebook. Sur ce groupe, on peut échanger avec d’autres expatriés français en Estonie, et parler de la vie ou de business.

Nous serions heureux d'entendre vos pensées

Laisser une réponse

Beyondline
Logo
Activer l'enregistrement dans les paramètres - généralités